papillons

Votre jardin foisonne en été de papillons virevoltants ? Réjouissez-vous, car beaucoup ont disparu ces dernières années. Pour mieux les protéger, sachez les reconnaître.

Apprenez à connaître les papillons

On estime que le nombre d’espèces de papillons a diminué de moitié en Europe durant les 15 dernières années. Devant ce triste constat, Noé Conservation, une association qui se consacre à la sauvegarde de la biodiversité, mène depuis 2006 une étudesur les papillons impliquant le grand public. Vous aussi, comptez les papillons de votre jardin et devenez membre de l’observatoire qui leur est consacré. Plus d’informations sur leur site Internet.

Je m’abonne à Esprit d’Ici !

La piéride blanche (Pieris rapae)

Où la repérer ?

Dans les jardins potagers essentiellement.

Quand l’observer ?

De mars à septembre.

Signes distinctifs ?

Ailes blanches des mâles et des femelles tirant sur le jaune au revers des ailes arrière et portant un point noir. Pointe supérieure marquée d’une bande sombre. Envergure ? 5 à 6 cm.

Et sa chenille ?

Verte mouchetée de noir, pourvue de longs poils soyeux ; 2,5 à 3 cm de long.

Dégâts au jardin ?

Sur les choux, les navets et le cresson.

Le tircis (Pararge aegeria)

Où le repérer ?

Dans les haies et les grands arbres.

Quand l’observer ?

De mars à octobre.

Signes distinctifs ?

Ailes brunes avec des taches fauves portant des ronds noirs à cœur blanc : 1 sur l’aile avant, 3 sur l’aile arrière. Mâles et femelles sont identiques.

Envergure ?

3,5 à 4,5 cm.

Et sa chenille ?

Verte avec des bandes blanches latérales et une bande verte plus foncée sur le dessus ; 2 à 2,5 cm de long.

Dégâts au jardin ?

Non.