Remèdes naturels 5

Avec le beau temps, viennent hélas aussi les coups de soleil, les malaises liés à la chaleur et les piqûres d’insectes. Voici des remèdes naturels pour oublier au plus vite ces désagréments.

10 remèdes naturels à découvrir sans tarder !

Je m’abonne à Esprit d’Ici !

Remèdes naturels : calmer les démangeaisons avec le citron et l’oignon frais

Les moustiques peuvent perturber les soirées d’été les plus conviviales. Les hôtes prévoyants auront toujours sous la main divers remèdes permettant d’atténuer au plus vite les effets d’une attaque : le jus de citron frais calme immédiatement les démangeaisons. Appliquez-le tout simplement sur les piqûres, en tamponnant, ou fixez une rondelle de citron avec une bande de gaze. Tout aussi efficacement, on peut plaquer sur la peau une tranche d’oignon fraîchement coupée. Le jus d’oignon présente des propriétés anti-inflammatoires et antiseptiques, il diminue les enflures et favorise la cicatrisation. En cas de démangeaison, évitez de gratter pour que les lésions ne s’infectent pas.

 

Remèdes naturels: relancer la circulation avec le romarin

Un coup de chaleur ou un coup de soleil provoque des rougeurs, souvent accompagnées de cloques, de maux de tête et de vertiges, mais aussi d’une déshydratation qui nuit à la circulation sanguine. Dans ce cas, recherchez aussitôt un endroit frais, buvez beaucoup d’eau et rafraîchissez les zones de la peau concernées. Avec 30 gouttes d’une teinture mère de romarin, facile à réaliser soi-même, vous stabiliserez la circulation. Stimulant naturel, le romarin active par ailleurs le flux sanguin et favorise l’irrigation du cœur et du cerveau.

Pour réaliser une teinture mère de romarin : entre mai et août, cueillez les 10 cm supérieurs de la plante, détachez les feuilles de leur tige et coupez-les en morceaux, aussi petits que possible. Versez-les dans un bocal en verre transparent à large col, remplissez-le avec de la vodka et/ou de l’eau-de-vie dans une proportion de 1/5e à 1/10e (selon la fraîcheur de la plante). Placez le bocal sur un rebord de fenêtre et secouez-le chaque jour, pendant 2 à 4 semaines. Filtrez alors la teinture et versez-la dans de petits flacons opaques (vendus en pharmacie).

 

Remèdes naturels: se protéger du soleil avec les baies d’argousier

Ces baies orange sont connues pour leur teneur élevée en vitamine C. On en tire également une huile rouge orangé, à la fois un excellent remède et un produit de soin pour la peau. L’huile, antiseptique, anti-inflammatoire et apaisante en cas d’irritation, devient un produit de protection idéal contre les coups de soleil. Elle s’applique en compresse sur la peau agressée par les UV. Attention, elle colore la peau ! Pour prévenir les coups de soleil, on peut aussi en boire 10 gouttes par jour, dans les deux semaines précédant le début des vacances ; les caroténoïdes stockés dans la peau la protégeront de l’intérieur.

Remèdes naturels: apaiser les brûlures et les piqûres avec la pomme de terre

Le tubercule cru, un peu de fantaisie et une histoire amusante suffisent à stopper les larmes d’un enfant qui vient d’être piqué par un insecte ou de se brûler en touchant une plaque chaude. Coupez l’extrémité d’une petite pomme de terre, évidez un peu la chair et plantez aussitôt la pomme de terre sur le doigt blessé. Le temps de faire une décoration qui réconfortera l’enfant, la fraîcheur humide du légume aura atténué la douleur.

Traiter l’inflammation : des plantes bienfaisantes

En infusion et appliquées sur la peau enflammée, certaines plantes atténuent les désagréments dus aux coups de soleil et aux piqûres d’insectes. Le thé noir, la camomille et l’hamamélis contiennent des tanins aux vertus
anti-inflammatoires. La mauve et le calendula libèrent des mucilages qui agissent comme un film protecteur sur la peau. La menthe poivrée renferme quant à elle du menthol rafraîchissant, des flavonoïdes et des tanins.

Pour préparer une infusion : pour 1 tasse de 15 cl, utilisez 1 c. à soupe d’herbe fraîche ou 1 c. à café d’herbe séchée. À l’exception du thé noir qui doit infuser 15 mn pour que ses tanins se libèrent, 10 mn suffisent. Une fois
la décoction refroidie, trempez-y un tissu de coton et appliquez-le sur la peau douloureuse.

Apaiser les affections cutanées : la fleur de mauve officinale

Une décoction à l’eau froide de fleurs de mauve officinale (Malva sylvestris mauritanica), plante que l’on trouve dans de nombreux jardins, est d’un bleu profond. Ces fleurs délicates contiennent des mucilages aux vertus anti-inflammatoires,
qui forment sur la peau meurtrie un film protecteur. Avant de pouvoir l’utiliser comme compresse, la décoction doit infuser au moins une heure.


Lire aussi : Plantes médicinales : 7 plantes contre les piqûres


Panser les écorchures : l’hamamélis

L’hamamélis de Virginie (Hamamelis virginiana), seule variété utilisée en phytothérapie, contient des huiles essentielles antiseptiques, des flavonoïdes qui protègent les cellules et des tanins cicatrisants.

Pour réaliser une compresse rafraîchissante : coupez les feuilles en petits morceaux, placez-les dans une tasse ou dans une théière, versez-y de l’eau bouillante. Couvrez le récipient afin que les huiles essentielles ne s’échappent pas. On peut aussi utiliser des feuilles séchées, le meilleur moment pour la cueillette se situant à la fin de l’été.

Calmer les piqûres d’insectes et d’orties : le plantain lancéolé

Très présent dans la nature, le plantain lancéolé est facile à trouver. Ses principes antalgiques, anti-inflammatoires et calmants sont utiles en cas de démangeaisons dues à des piqûres d’insectes ou d’orties, ou pour soigner les coupures.

Pour fabriquer un cataplasme : entortillez quelques feuilles, propres et sèches, malaxez-les et écrasez-les pour en extraire tout le jus. Tamponnez la zone concernée, sans frotter, et laissez sécher à l’air.

Cicatriser et hydrater la peau : l’aloe vera

Sous forme de complément alimentaire et comme produit de soin pour la peau, l’aloe vera est largement plébiscité. La pulpe de ses feuilles se présente comme un gel transparent utilisé en cas de brûlure légère, piqûre d’insecte, coupure, coup de soleil ou même psoriasis. Extrayez le gel de la feuille à l’aide d’un couteau pointu, puis étalez-le sur la peau. Attention, il faut absolument éliminer l’aloïne, le liquide jaune coulant de la feuille tranchée, qui pourrait irriter la peau.

Soigner les piqûres d’insectes : la menthe poivrée

Les feuilles de cette plante médicinale connue depuis des millénaires contiennent, outre des huiles essentielles (principalement du menthol), des flavonoïdes, des tanins et des substances amères. Une combinaison très efficace
dans le traitement des piqûres d’insectes. Entortillez, malaxez et écrasez les feuilles jusqu’à extraire tout leur jus huileux, puis appliquez-le sur la zone douloureuse. Il suffit de tamponner légèrement la peau pour que la douleur disparaisse.