L’artisan donne forme à la matière la plus primitive et symbolique qui soit : la terre.

 

Venez découvrir le travail des artisans D’Ici dans les pages du magazine Esprit

 

 

  • 1.  Après avoir été décantée et filtrée, l’argile est prête à prendre forme.
  • 2,  3 & 4. Autrefois, l’argile était extraite dans les vallées de Savoie, mais elle est désormais importée. Une première ébauche permet de façonner grossièrement la pièce, puis le passage au tour lui donne son aspect définitif, même si la main de l’artisan reste prépondérante.
  • 5.  Le séchage est une phase délicate, car toute la solidité de la poterie en dépend. S’il est trop rapide, celle-ci risque de se fendiller. En général, l’artisan utilise le soleil et le vent.
  • 6.  Les anses, comme les empiétements et quelques autres petites pièces, sont rajoutées à la main. Lorsqu’elles sont sèches, les poteries sont encore poreuses. Ce n’est qu’après les étapes de l’engobage et de la cuisson au four qu’elles seront parfaitement étanches.