De Juin à Septembre, on les croise sur les versants des Alpes, entre 800 et 3,200 mètres d’altitude. C’est à cette période de l’année que les marmottes sont les plus faciles à observer.

 

Retrouvez nos amis des alpes dans les pages du magazine Esprit D’Ici

  1. Un marmotton encore hésitant dresse la tête hors du terrier, prêt à replonger dans ce refuge dont l’entrée est à peine visible.
  2. Ces rongeurs pacifiques vivent en colonies constituées d’un couple parental, de jeunes adultes et de marmottons. Leurs jeux ressemblent à des combats mais ils ne sont jamais agressifs.
  3. Ce petit mammifère rondouillard est apparenté à la famille des écureuils. Adulte, la marmotte pèse entre 2 et 7 kilos et mesure à peine 70 centimètres de long (queue comprise).
  4. Emblématique de la faune de Alpes, la marmotte est d’un naturel peu farouche et se laisse facilement approcher par les promeneurs.
  5. Sevrés à 40 jours, les jeunes quittent le nid familial au mois de juillet, sous l’étroite surveillance de leur mère.
  6. Excepté après son long sommeil de six mois où elle peut manger quelques charogne riche en protéines, la marmotte se nourrit presque exclusivement de plantes.